Cul gay hard beur soumis

cul gay hard beur soumis

Dans ce film gay français tourné dans les quartiers sensibles et cités du 93 retrouve le rebeu niquer Walid le Zobeur qui force son pote métis Quency Jones à lui sucer sa grosse bite arabe poilue.

Deux gars latinos, Ruben Mastin et Josh Milm se tapent un plan cul en mode caliente. Le gars se retrouve par la suite niqué par deux beurs gay cagoulés Malik et Master Beur qui lui font la misère. Le frimeur Doryann casse la rondelle de Sam Jones qui gémi à cette occasion comme une pucelle et comme une pute en même temps.

Pour fêter son anniversaire Kader souhaite se faire plez. Il "emprunte" une Porche rouge et invite ses potes Abdel et Tarek chez Eddy, un kebla friqué qui a réussi dans le showbiz et dans les combines.

Les quatre lascars souhaitent se taper une bonne soirée entre potes, mais la soirée ne va pas se passer comme prévu Le deuxième volume de la BD Citebeur repousse encore les limites et expose sur plus de 80 pages des fantasmes sexuels haute densité: On s'arrete a un endroit et commence à baisser son jogging et je me fais face à sa bite, je me met à genoux et je commence à le sucer , sa bite commence à grossir dans ma bouche, il me fait ainsi des va et vient assez impressionnant et des gorges profondes, je n'étais pas pret pour ca, j'ai eu des larmes aux yeux et il lachait un petit sourire, je sors une phrase "Elle a un bon gout ta bite" et me reprend avec: T'aime ca, tien suce!

Je suis en soirée avec mes potes on est chez Julien moi c'est Nicolas et le troisième c est mathieu on est 3 pote d'enfance on a pas de secret les un pour les autres, il savent que je suis bi et ke je kiff taper dans un bon boule de mec auten que je kiff les bon boul de meufs, il s'enfoute tend que je kiff, d'ailleurs plusieurs fois je me suis fais sucer par un mec dans le salon devent un filme de cul alors que eux été à coter de moi,, ce soir on est entre nous et on se fais une soirée play, bierre pizza chips,.

On fini par éteindre, s'endormir et dans la nuit, je le sens mettre son bras autour de moi en dormant soit disant. La manoeuvre me parait bizarre, je me reveille et en fait il est reveillé, il fait genre et on commence à discuter, je me rapproche et refait du pied, je joue meme avec ses cuisses avec ma main.

Le gars ne reagit pas. Bref on se rendort. Le matin je le taquine "t'as voulu me pecho etc" il me dit non et je lui dis j'suis sur tu bandes rien que d'y penser et je mets ma main au paquet.

Il bandait mais j'insiste pas je suis moi même très perturbé. Je gémis en sentant sa langue chercher la mienne. Ses mains me caressent le corps et se posent sur mes fesses. Je lèche ses tetons, son torse, puis descend lentement, il est bien poilu, musclé et direct je prends sa bite circoncise en bouche. Il se cale contre le carrelage et me regarde déguster sa queue de rebeu comme une chienne. Je le fais sortir de la douche très vite et l'essuie sommairement puis le prend par la main et l'entraine vers mon lit.

Je l'allonge et le regarde en lui disant laisse moi faire. Il se fait pas prier, il rale bien quand je suce et encore plus quand je prends son 20cm en fond de gorge. Ma chambre elle est au fond de l'appartement, ya la chambre de mon frère à coter du salon et ya m'a chambre à côté de celle de mon frère alors dans le salon on entend rien de ce qui se passe dans ma chambre. Avec ça les mecs comprennent tout de suite à qui ils ont affaire, et ils savent que je ne suis pas là que pour baiser mais qu'ils peuvent me traiter comme une chienne soumise et m'utiliser.

Je tourne et je passe voir dans les cabines où un mec attend pour voir s'il veut de moi. Le 3e est le bon. Habillé en sport, maillot de foot, short léger de foot, skets Nike. J'approche, et je touche sa queue à travers le short. Je m'agenouille je connais ma place et je place mon visage sur sa queue. Il appuie bien mon visage dessus, à travers le short, et je fais ma pute. Il ne résiste pas à sortir sa queue et à me l'enfourner, à fond.

Il adore ça, me traite de salope et autres compliments mérités. Tantôt la queue, tantôt les couilles, j'engloutis. Souvent il a une main sur ma nuque pour enfoncer et une autre qui me pince les seins. A un changement de position, je lui demande s'il veut que je lui lèche les pieds.

Je me prosterne donc sur ses baskets de racaille. D'ailleurs il parle comme les racailles, et avec l'accent de banlieue. Je lèche donc ses skets, dessus et sur les côtés. Ce qu'il préfère, c'est que je lèche le bout que je le prenne dans ma bouche grand ouverte. Je me retrouve allongé sur le dos, sa sket sur mon visage.

Il adore l'essuyer sur mon visage. Je lèche donc le dessus comme le dessous. Il place son autre pied sur mon torse. Je lui suis totalement soumis, et il adore ça. Il me demande si je prends la pisse. Comme je lui réponds oui ça fait une semaine que je le fais, mais je le fais , j'enlève mon tee shirt et je me replace couché sur le dos. Je reçois sa pisse sur le torse, c'est chaud et délicieux. Il me relève alors à genoux, quand même! Il adore ça, et c'est sans doute ce que je fais de mieux.

Je dois aussi gober ses couilles et lécher son petit trou du cul. Il a un cul bien propre, qui aime beaucoup les langues de petites putes comme moi. Quand je reprends sa queue, je place un doigt dans son cul. Ca rentre très bien, et je peux lui masser la prostate. Je vois bien qu'il aime ce que je lui fais. Il me relève pour m'enculer. Je me retrouve devant lui, les jambes droites mais le dos tellement incliné que mon visage arrive à la grille qui sépare notre cabine de celle d'à côté.

Il y a au moins deux mecs qui nous regardent. J'attends une queue à sucer par cette grille, mais ça ne vient pas. Le petit asiatique passe par là, il s'arrête et me regarde me faire besogner et ça lui plaît.

Il reprend ma bouche parce qu'il aime beaucoup me l'envoyer à fond par là. Quand il me reprend par derrière, il y a une grosse bite un peu molle qui se présente pour que mes deux trous soient pris. Oh que c'est bon! Et quand je suis retourné pour pomper à nouveau mon beau lascar, il y a des mains que je ne vois pas qui viennent me claquer le cul.

Quelquefois il relève mon visage. J'aimerais qu'il m'embrasse mais ce n'est pas son genre d'embrasser un garçon. Au lieu de ça, il me crache sur la figure. La queue, les couilles, son cul sont astiqués et engloutis pour son plus grand plaisir et le mien! Il veut à nouveau m'enculer, prend encore une nouvelle capote, mais cette fois-ci il ouvre carrément la porte de la cabine.

Comme le couloir principal donne directement sur la cabine, ça sera très exhib. Et bien sûr, plusieurs mecs viennent regarder ça. Ils préfèrent une scène réelle aux films de cul qui sont diffusés sur les télés. Evidemment, il me remet sa queue dans la bouche. Je continue à lui masser la prostate en même temps, cette fois-ci avec deux doigts. Mais il ne veut pas jouir tout de suite. Avant de partir je veux voir sa tête en pleine lumière, alors on sort pour aller dans un endroit plus éclairé.

Comme ce que j'avais vu dans la demi-lumière de la cabine, il est plutôt beau mec. Il ne résiste pas à me remettre à genoux pour que je le pompe. Un mec qui était là me pince les seins pendant ce temps-là, et ça ne dérange pas mon pompé qui a l'air partageur. Il finit par me laisser, et le mec qui me pinçait les seins m'emmène dans une cabine. La porte fermée, il m'ordonne de me mettre à poil. Il aime beaucoup m'avoir à poil avec le collier. Lui n'hésite pas à m'embrasser à pleine bouche.

Bien sûr je le pompe. Il me plait beaucoup moins que le précédent, mais il a des fantasmes intéressants. Comme de me demander de me promener à poil dans les couloirs de la backroom, par exemple. Ca m'a attiré beaucoup de regards concupiscents et m'a permis d'aller boire un peu d'eau. De retour dans la cabine je reprends ma pipe.

Au bout d'un moment il décide de me laisser à poil dans la cabine, en me disant que quand il rentrera si je suis toujours à poil il s'occupera de moi. Un mec entre, pas très grand mais très musclé, tatoué et bien viril. Il a dû me voir avec le sportif racaille, parce qu'il veut tout de suite que je le suce.

Quelle queue, mon dieu! Je ne l'évaluerai pas en chiffres, mais croyez-en mon expérience, celle-ci est énorme. J'enfourne ce qui peut entrer dans ma bouche, mais il en reste un morceau à l'extérieur. Même habitué à pomper à fond de gorge, on a quand même des limites anatomiques!

.

PARTOUZE DE MINETS BLACK GAY SOUMIS

Toujours est-il qu'on sympathise. Histoires gay Histoires audio Raconter mon histoire. Mais que peuvent faire deux passifs ensemble? Un collier de chien. On a beaucoup discuté, avec lui aussi. Il finit par me laisser, et le mec qui me pinçait les seins m'emmène dans une cabine. Cul gay hard beur soumis

T'aime ca, tien suce! Je suis en soirée avec mes potes on est chez Julien moi c'est Nicolas et le troisième c est mathieu on est 3 pote d'enfance on a pas de secret les un pour les autres, il savent que je suis bi et ke je kiff taper dans un bon boule de mec auten que je kiff les bon boul de meufs, il s'enfoute tend que je kiff, d'ailleurs plusieurs fois je me suis fais sucer par un mec dans le salon devent un filme de cul alors que eux été à coter de moi,, ce soir on est entre nous et on se fais une soirée play, bierre pizza chips,.

On fini par éteindre, s'endormir et dans la nuit, je le sens mettre son bras autour de moi en dormant soit disant. La manoeuvre me parait bizarre, je me reveille et en fait il est reveillé, il fait genre et on commence à discuter, je me rapproche et refait du pied, je joue meme avec ses cuisses avec ma main.

Le gars ne reagit pas. Bref on se rendort. Le matin je le taquine "t'as voulu me pecho etc" il me dit non et je lui dis j'suis sur tu bandes rien que d'y penser et je mets ma main au paquet. Il bandait mais j'insiste pas je suis moi même très perturbé. Je gémis en sentant sa langue chercher la mienne. Ses mains me caressent le corps et se posent sur mes fesses. Je lèche ses tetons, son torse, puis descend lentement, il est bien poilu, musclé et direct je prends sa bite circoncise en bouche.

Il se cale contre le carrelage et me regarde déguster sa queue de rebeu comme une chienne. Je le fais sortir de la douche très vite et l'essuie sommairement puis le prend par la main et l'entraine vers mon lit.

Je l'allonge et le regarde en lui disant laisse moi faire. Il se fait pas prier, il rale bien quand je suce et encore plus quand je prends son 20cm en fond de gorge. Ma chambre elle est au fond de l'appartement, ya la chambre de mon frère à coter du salon et ya m'a chambre à côté de celle de mon frère alors dans le salon on entend rien de ce qui se passe dans ma chambre.

Bref jte disais jss poser avc mes potos avec une sal envi de pisser et impossible d'aller au chiotte lâcher ma pisse. Jfini la partie et je file la manette à mon pote Marvin qui attendais son tours, la à côté de mon lit je voi quoi?

Je commence à le branler pour le faire bander à fond et quand il est bien dur je le decalotte et commence à lui lecher le gland il a l'aire de kiffer ça pcq j'entends qu'il lache un petit gémissement, je remarque qu'il mouille bcp ça aussi je kiff, je prend son gland dans la bouche et commence à la sucer en lui fesent un massage du gland avec ma langue il kiff ça.

La sonette sonne, je reponds et lui indique que c'est au deuxième étage. Je l'entends monter dans les escaliers, mais pardon je les entends, arff je le sens pas Il frappe, j'ouvre avec la sécurité de la porte et là il m'annonce qu'il est avec son cousin qui avait capté qu'Akim partait pour un plan cul. Akim l'a embarqué avec lui. L'accès illimité et les tickets sont valables sur tous nos sites VOD!

Profitez-en pour regarder plus de vidéos gay! Je me prosterne donc sur ses baskets de racaille. D'ailleurs il parle comme les racailles, et avec l'accent de banlieue. Je lèche donc ses skets, dessus et sur les côtés. Ce qu'il préfère, c'est que je lèche le bout que je le prenne dans ma bouche grand ouverte.

Je me retrouve allongé sur le dos, sa sket sur mon visage. Il adore l'essuyer sur mon visage. Je lèche donc le dessus comme le dessous. Il place son autre pied sur mon torse. Je lui suis totalement soumis, et il adore ça. Il me demande si je prends la pisse. Comme je lui réponds oui ça fait une semaine que je le fais, mais je le fais , j'enlève mon tee shirt et je me replace couché sur le dos.

Je reçois sa pisse sur le torse, c'est chaud et délicieux. Il me relève alors à genoux, quand même! Il adore ça, et c'est sans doute ce que je fais de mieux. Je dois aussi gober ses couilles et lécher son petit trou du cul. Il a un cul bien propre, qui aime beaucoup les langues de petites putes comme moi.

Quand je reprends sa queue, je place un doigt dans son cul. Ca rentre très bien, et je peux lui masser la prostate. Je vois bien qu'il aime ce que je lui fais. Il me relève pour m'enculer. Je me retrouve devant lui, les jambes droites mais le dos tellement incliné que mon visage arrive à la grille qui sépare notre cabine de celle d'à côté. Il y a au moins deux mecs qui nous regardent. J'attends une queue à sucer par cette grille, mais ça ne vient pas.

Le petit asiatique passe par là, il s'arrête et me regarde me faire besogner et ça lui plaît. Il reprend ma bouche parce qu'il aime beaucoup me l'envoyer à fond par là.

Quand il me reprend par derrière, il y a une grosse bite un peu molle qui se présente pour que mes deux trous soient pris. Oh que c'est bon! Et quand je suis retourné pour pomper à nouveau mon beau lascar, il y a des mains que je ne vois pas qui viennent me claquer le cul. Quelquefois il relève mon visage. J'aimerais qu'il m'embrasse mais ce n'est pas son genre d'embrasser un garçon. Au lieu de ça, il me crache sur la figure. La queue, les couilles, son cul sont astiqués et engloutis pour son plus grand plaisir et le mien!

Il veut à nouveau m'enculer, prend encore une nouvelle capote, mais cette fois-ci il ouvre carrément la porte de la cabine. Comme le couloir principal donne directement sur la cabine, ça sera très exhib. Et bien sûr, plusieurs mecs viennent regarder ça. Ils préfèrent une scène réelle aux films de cul qui sont diffusés sur les télés.

Evidemment, il me remet sa queue dans la bouche. Je continue à lui masser la prostate en même temps, cette fois-ci avec deux doigts. Mais il ne veut pas jouir tout de suite. Avant de partir je veux voir sa tête en pleine lumière, alors on sort pour aller dans un endroit plus éclairé. Comme ce que j'avais vu dans la demi-lumière de la cabine, il est plutôt beau mec. Il ne résiste pas à me remettre à genoux pour que je le pompe.

Un mec qui était là me pince les seins pendant ce temps-là, et ça ne dérange pas mon pompé qui a l'air partageur. Il finit par me laisser, et le mec qui me pinçait les seins m'emmène dans une cabine. La porte fermée, il m'ordonne de me mettre à poil. Il aime beaucoup m'avoir à poil avec le collier. Lui n'hésite pas à m'embrasser à pleine bouche.

Bien sûr je le pompe. Il me plait beaucoup moins que le précédent, mais il a des fantasmes intéressants. Comme de me demander de me promener à poil dans les couloirs de la backroom, par exemple. Ca m'a attiré beaucoup de regards concupiscents et m'a permis d'aller boire un peu d'eau. De retour dans la cabine je reprends ma pipe. Au bout d'un moment il décide de me laisser à poil dans la cabine, en me disant que quand il rentrera si je suis toujours à poil il s'occupera de moi.

Un mec entre, pas très grand mais très musclé, tatoué et bien viril. Il a dû me voir avec le sportif racaille, parce qu'il veut tout de suite que je le suce. Quelle queue, mon dieu! Je ne l'évaluerai pas en chiffres, mais croyez-en mon expérience, celle-ci est énorme. J'enfourne ce qui peut entrer dans ma bouche, mais il en reste un morceau à l'extérieur. Même habitué à pomper à fond de gorge, on a quand même des limites anatomiques!

Le mec me retourne de ses bras bien dessinés, et me penche en avant. Je sens sa queue contre mon cul, mais il voudrait entrer sans capote. Je lui dis d'en mettre une, mais il refuse. C'est dommage, mais je préfère passer à côté d'un mec, même un mec comme lui, pour me protéger. Pute soumise, mais pas suicidaire. Déçu et énervé, je me rhabille et sors de la cabine.

Je fais un tour à nouveau. Là je tombe sur un joli petit mec qui voulait se faire fister. J'enfile un gant, et je commence à lui entrer les doigts. J'ai les mains fines, et j'ai fisté mon premier mec il y a peu. Mais avec lui ça ne rentre pas. Il avoue qu'en fait il n'a jamais pu se faire vraiment fister.

Cul gay hard beur soumis